Nous contacter

Voilà, donc tout ça vous interpelle et vous vous dites que c’est tout à fait le genre de bateau que vous cherchiez et que maintenant vous voudriez entrer en contact avec nous pour postuler…

Pas si vite, lisez la suite d’abord.

En réalité, nous recevons beaucoup de candidatures et il est difficile de sélectionner un équipage. Les demandes étant constantes nous sommes obligés, malheureusement, d’en refuser certaines (parfois même beaucoup…).

Alors avant de nous écrire, demandez-vous si vous joindre à nous est vraiment quelque chose que vous avez envie de faire. On essaie de répondre à tous les emails, mais si la réponse se fait tardive c’est que nous n’avons pas internet (pendant plusieurs jours ou semaines, c’est possible). Nous vous répondrons à notre « retour ».

Également, si jamais votre candidature est refusée, cela vaut la peine réessayer plus tard, car dans un contexte différent cou pourriez avoir plus de chance

Nous mettons le maximum d’informations sur le site en partant du principe que si vous nous écrivez pour nous rejoindre c’est que vous avez bien tout lu et que vous êtes en accord, et cela nous permet d’être certain que tout le monde parte bien de la même base. Cela nous évite aussi d’avoir à nous répéter sans cesse dans nos réponses aux candidatures.

Donc si vous n’avez pas déjà tout lu, informez-vous au moins sur ces pages :

Le ProgrammeCotisation, coûts L’Esprit KarakaVie à bord

Maintenant que tout ça est clair, le meilleur moyen de nous convaincre de vous choisir parmi le prochain équipage est de nous envoyer un message avec une courte biographie pour que nous puissions avoir une idée de votre parcours, de vos compétences et de vos intérêts.

Donnez-nous également une brève description de ce qui vous motive à venir sur Karaka et de ce que vous pensez apporter à l’équipage, ainsi qu’une photo récente, ou mieux encore, une courte vidéo où vous vous présentez en quelques secondes, genre: «Bonjour, mon nom est … et j’aimerais venir rejoindre l’équipe de Karaka entre septembre et mars » (par exemple).

Vous pouvez aussi faire preuve de créativité avec une brève vidéo (si possible en basse résolution, Internet n’est pas toujours très bon là où nous sommes).  

Pas la peine de nous envoyer un CV, on ne le lira même pas. Les CV ne sont pas utiles pour ce type de candidatures, envoyez-nous plutôt les liens vers vos réseaux sociaux.

Il est à noter que nous ne cherchons pas des auto-stoppeurs, l’idée est de partager le bateau avec des personnes qui partagent nos valeurs et veulent expérimenter notre mode de vie. Nous recherchons des équipiers motivés pour nous rejoindre à long terme et former une communauté.

L’expérience de la voile n’est pas une nécessité, le plus important, c’est une bonne attitude, une volonté de faire partie d’une équipe et une envie profonde de vivre de manière alternative, nomade, façon « vagabond des mers ».

Nous apprécions particulièrement les personnes débrouillardes et indépendantes, aux plans ouverts, qui sont aussi à l’aise avec les outils qu’avec les instruments de musique et qui ont également les moyens de subvenir à leurs besoins financiers tout en se déplaçant.

Si vous ne pouvez vous libérer que pendant un mois ou deux, ce sera un peu juste, donc il faut être très convaincant pour avoir une chance. Il est également extrêmement rare que l’on accepte des équipiers qui ne peuvent rester qu’un mois ou moins.

Voici quelques points, qui bien que non essentiels, qui pourraient donner un avantage certain et qui jouer en votre faveur pour être pris :

  • Expérience de la voile (ou au moins une compréhension complète de la vie sur un voilier sous les tropiques)
  • Compétences et aptitudes liées à l’entretien, le bricolage, les réparations, etc… (même si elles n’ont jamais été appliquées pour réparer un bateau)
  • Être à l’aise dans et sur l’eau, et avoir une expérience en apnée, pêche sous-marine, kayak, surf, etc…
  • Compétences et talents créatifs : musique, dessins, sculpture, etc… On essaye d’avoir des musiciens à bord, par exemple. Être sur le bateau est une excellente opportunité pour être créatif, et c’est plus gratifiant que de passer tout son temps libre à regarder des séries télés sur l’ordinateur.
  • Être capable de manger de tout. Après avoir fait de gros efforts pour être tolérants et ouverts à ce sujet, on a maintenant décidé de ne plus prendre de végans, et dans une certaine mesure, de végétariens non plus. Si l’idée d’attraper, tuer, découper et manger un poisson te répugne, Karaka n’est probablement pas le bon bateau pour toi. Malheureusement, il est également difficile d’accueillir les personnes souffrant d’allergies particulières telles que le gluten ou le lactose, vu que tous nos repas sont en commun.

Toujours là ? c’est bon signe, voici l’adresse email : crewkaraka@hotmail.com

On a également un compte Facebook pour le bateau, il se trouve en cherchant « Ketch Karaka ». Une chose cependant, on n’accepte pas n’importe qui comme « ami Facebook », donc si tu nous fais une demande, envoie-nous aussi un petit mot pour te présenter.